Les dernières news sur Tokio Hotel !!

Forum réunissant des fans de Tokio Hotel et leur actualité.
 
AccueilPage d'accueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [OS] Des êtres humains avant tout...

Aller en bas 
AuteurMessage
P-c-K
Super fan [Genre ^^]
Super fan [Genre ^^]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 34
Localisation : Dans la cambrousse!!
Humeur : TH-iène!!
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: [OS] Des êtres humains avant tout...   Jeu 13 Nov - 0:38

> En italique les paroles censées être dites en allemand.

******************

Il a suffi d’un coup de fil donné sans trop d’espoir pour arriver dans cette salle. Mes mains tremblent sans que je ne puisse les contrôler. Je me sens bien trop nerveuse pour arriver à arrêter ces mouvements. Je ne comprends pas vraiment pourquoi je réagis de la sorte, les seules fois où je me suis connue aussi anxieuse, c’était à l’approche des examens ou face aux objets de mes peurs les plus incontrôlées. Je crois que si j’avais la tête sous l’eau ou une araignée me grimpant dans le dos, je me sentirais tout aussi mal. Pourtant, tout aussi paradoxal que ça puisse paraître, c’est un sentiment de mal-être pour une chose qui doit m’apporter un ressenti contraire de celui que je vis en ce moment. Je me demande comment font ces autres personnes – avec moi dans cette pièce – pour ne laisser transparaître qu’un calme olympien. D’aussi loin que je puisse m’en rappeler, je n’ai jamais su maîtriser mes émotions.

Des larmes qui coulent pour un oui ou pour un non, une colère qui peut exploser aussi rapidement qu’une poudrière à laquelle on vient de mettre le feu, mais aussi des bouffées d’angoisse remplaçant celles d’oxygène jusqu’à me faire suffoquer. J’espère que le stress que je ressens en cet instant ne me conduira pas jusqu’à cette extrémité. Comme pour accentuer les choses, je m’énerve à être comme ça. Je n’aime pas l’image que je laisse transparaître de moi. Pourquoi passé-je ? Je me maudis intérieurement de ne pas savoir me contrôler. Je devrais être heureuse en cet instant, mais je ne m’en laisse même pas le droit. Je me punis de cette façon, mais ne fais que construire une nouvelle partie du cercle vicieux qui m’entoure. Je ne suis pas contente de mon comportement, alors je me punis et en me punissant, je me retrouve à nouveau dans ce comportement que j’abhorre. Des cercles parfaits tournent autour de moi tels des cerceaux.


- Ils ne devraient pas tarder, nous annonce-t-on dans un français teinté d’un fort accent allemand.


Cette annonce n’arrange pas les choses. Des impatiences se forment dans mes jambes et je me transforme en shaker vivant. Allez-y mesdames, messieurs, commandez vos cocktails, avec moi, ils seront parfaitement secoués à défaut d’être parfaitement dosés. Un nouveau stade, dans la montée de l’angoisse, est maintenant atteint. Cet humour – qui ne fait rire que moi – vient de faire son apparition. Cet humour qui peut se montrer très noir, très corrosif, mais aussi blessant aux yeux de certains. J’aurais presque envie de me cogner la tête contre le mur pour me sortir cet esprit ironique de la tête. Ce même esprit qui prend part de moi aux plus mauvais moments. Je me suis fait tellement d’ennemis dans ces instants de stress que je vais devoir tourner sept fois ma langue dans ma bouche afin de contrôler chacune de mes paroles.


- Dites, vous n’êtes pas impatientes vous ? Nous demande l’une des filles présentent d’une voix tellement aiguë qu’elle me vrille les tympans.
- Ils sont tellement beaux ! S’exclame une autre sans que je ne comprenne le rapport entre sa réponse et la question posée par la jeune demoiselle à la voix de crécelle.


Les voilà parties dans une longue argumentation pour savoir lequel des quatre est le plus mignon. Je crois percevoir le nom de Bill plus souvent que ceux des trois autres. Je me contente de les écouter, je ne participe pas à leur conversation. Qu’est-ce que cela pourrait m’apporter de toute façon ? Leurs physiques ne sont que secondaires pour moi. Si je suis là à les attendre, si j’ai participé à ce jeu à la radio, c’est tout d’abord pour rencontrer les musiciens, ceux qui jouent de notes et des mots pour notre plus grand plaisir. Après, le fait que leur image ne gâche absolument rien à la mélodie n’est qu’un plus, mais lorsque je les écoute, je les ai rarement devant les yeux et ce sont une voix et des instruments qui m’enivrent avant tout le reste.

Je ne suis pas la seule à trouver cette conversation désespérante et le temps long. La jeune femme qui s’est présentée comme étant l’interprète semble tout aussi à part que moi. Je ne dois avouer que je suis contente qu’elle soit là. Si mes vagues notions d’allemand avaient dû être ma seule aide pour tout comprendre, j’aurais très vite été perdue. La porte s’ouvre devant nos yeux et le troupeau de dindes s’arrête enfin de glousser, elles se retrouvent même toutes figées sur place alors que les quatre jeunes gommes font leur entrée dans la pièce. Cependant, il ne leur faut pas longtemps pour se remettre en mouvement et les entourer tels des vautours encerclant leurs proies. Je me rends compte que ce ne sont pas les noms d’oiseaux qui manquent pour les qualifier.


- Bonsoir, nous saluent-ils.


La jeune interprète ne prend pas le temps de traduire. Ce doit d’ailleurs être l’un des seuls mots que l’on comprend toutes malgré nos différents niveaux en allemand. Ils s’assoient sur l’une des banquettes et sont rapidement imités par leur petite cour. Quant à moi ? Je n’ai même pas eu la force de me lever, mes jambes ne me portant plus. Si j’ai la tête qui commence à tourner, je décrèterai officiellement que ma glycémie est trop basse pour faire quoi que ce soit à part me ridiculiser dans un possible évanouissement qui serait en lui-même plus que probablement mal interprété. Comme toujours, j’aurais dû écouter ma mère et prendre un morceau de sucre avec moi.

Les questions s’enchaînent, les unes intéressantes, les autres beaucoup plus puériles que le contraire. Je me sens totalement à part dans ce petit monde : faible, muette. Je me dis que j’aurais mieux fait de ne pas appeler pour ce jeu. Je suis heureuse d’être là, mais ça ne se voit pas, je sens juste ma tête s’alourdir et peser trois tonnes sur mon corps qui se fait frêle sous ce poids. Non, je ne succomberai pas à la syncope même si cette perspective devient de plus en plus tentante pour moi.


- Maintenant, les photos, nous signifie un homme en pointant du doigt sa montre.


Temps de paroles terminé. Il faut maintenant passer au temps de l’image. Manque de chance total pour moi, si je me lève, je ne suis pas sûre de rester debout, je crois plutôt que je passerai pour un tout nouveau culbuto.


- Ca va ? Me demande-t-on.


Je relève ma tête, celle qui vient de prendre deux tonnes en deux minutes.


- Ca pourrait aller mieux, avoué-je en m’étonnant de toujours avoir la capacité de répondre en allemand.


J’explique la situation en français à l’interprète qui le retranscrit aussitôt en allemand. Je vois le Bill qui se tenait devant moi disparaître un instant et revenir avec un verre rempli d’une boisson sucrée.

- Merci, dis-je en attrapant le gobelet.
- De rien.


Je bois une gorgée de la boisson salvatrice et constate que ma tête vient de perdre une tonne d’un seul coup. Les quatre garçons viennent s’installer autour de moi sur la banquette et l’interprète – en qui je me suis probablement faite une alliée – prend mon appareil photo que je serrais jusqu’à lors dans ma main droite. Une fois la petite séance terminée, je leur dis cette phrase que j’ai apprise par cœur.


- Merci pour tout ce que vous faites, vous apportez du bonheur aux gens et c’est probablement l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse faire.


Ils me sourient et quittent la pièce. Il est l’heure pour eux de se préparer pour le concert.


- T’as vraiment trop de chance, il t’a apporté un verre, glapie l’une des filles qui sont là.
- C’est vrai ! En plus ils sont venus s’asseoir autour de toi ! Rajoute une autre.
- Je ne me sentais pas bien, ils n’ont fait que s’arranger avec cette situation. Ils se sont comportés comme les êtres humains qu’ils sont et non les morceaux de viandes que vous pensez qu’ils sont.


Je mourrais d’envie de pouvoir leur dire ça. Elles idolâtrent des images, mais oublient que ceux qui posent devant l’objectif sont avant tout des personnes. La jeune femme – maintenant devenue mon alliée d’un soir – m’apporte un sandwich. Il est temps pour nous de rejoindre la salle de concert et de profiter du spectacle que vont nous offrir ces quatre jeunes êtres humains...

******************

J'espère que cette petite lecture vous aura plu. Je tiens quand même à préciser que je ne suis pas l'auteur de ce texte et de ce fait ne pourrait en aucun cas prendre les critiques pour moi (positives ou négatives hein ^^).

Explications :
Une personne de mon entourage très proche et que je considère comme une des meilleures écrivains que je connaisse, a perdu en grande partie le goût d’écrire. Pour ma part j’adore ce qu’elle fait. Mon objectif est de la voir reprendre sa plume et noircir des milliers et des milliers de pages. Par conséquent, je publie (sans forcément qu’elle le sache) certains des textes qu’elle a terminés.

Je ne vous demande pas de mettre que des choses positives, ni même de mettre quoi que ce soit. Simplement j’espère que vous apprécierez autant que j’aime !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lino-k.skyrock.com/
liittlerockeuz483
Membre de bronze
Membre de bronze
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1081
Age : 25
Localisation : Dans le pays du mattage.
Humeur : Heureuse.
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: [OS] Des êtres humains avant tout...   Jeu 13 Nov - 20:15

Personnellement, j'aime beaucoup. =)

_________________
Jeudii Onze Octobre Deux Mille Sept -> Lyon <3'
Lundii Diix Mars Deux Mille Huiit -> Bercy <3'
Juste Les Plus Beaux Jours De Ma Viie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vergessene-rockeuz.skyblog.com
P-c-K
Super fan [Genre ^^]
Super fan [Genre ^^]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 34
Localisation : Dans la cambrousse!!
Humeur : TH-iène!!
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: [OS] Des êtres humains avant tout...   Lun 17 Nov - 22:51

Merci pour elle!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lino-k.skyrock.com/
Lino.K
Habituée du forum
Habituée du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 317
Age : 28
Localisation : Dans la cambrousse avec P-c-K xD
Humeur : Légèrement énervée
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: [OS] Des êtres humains avant tout...   Mar 18 Nov - 22:16

Moi je dirai : merci pour moi =)

Ce petit texte qu'a mis ma sœur est de moi. C'est elle qui a la primeur quant à la lecture de mes nouveaux écrits et même si son avis est le plus important pour moi, je suis toujours contente d'en avoir d'autres... C'est bien d'avoir plusieurs avis, non ?

*file se cacher sous la couette*
*n'a plus l'habitude d'avoir des avis/critiques sur ce qu'elle écrit*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P-c-K
Super fan [Genre ^^]
Super fan [Genre ^^]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 34
Localisation : Dans la cambrousse!!
Humeur : TH-iène!!
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: [OS] Des êtres humains avant tout...   Mar 18 Nov - 23:11

Oui parce que c'est moi le manager alors hein... tongue

Peu importe les critiques, c'est ça qui fait avancer, et moi j'aimerais toujours ce que tu fais. I love you

*viens tirer sur la couette pour dévoiler la vilaine *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lino-k.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OS] Des êtres humains avant tout...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[OS] Des êtres humains avant tout...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La politesse avant tout!
» Casse toi l'Étranger ! A lire avant tout !
» Avant la guitare : luth, théorbe, archiluth, guitare baroque
» IPOD TOUCH 16GB NEUF!!!!!! 280 tout compris
» [ Vidéos ] Avant-Première Arthur et les Minimoys 2 -Demande d'une fan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les dernières news sur Tokio Hotel !! :: Entre vous :: Fan Fictions terminées-
Sauter vers: