Les dernières news sur Tokio Hotel !!

Forum réunissant des fans de Tokio Hotel et leur actualité.
 
AccueilPage d'accueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction

Aller en bas 
AuteurMessage
LUCiiE62
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 29
Localisation : Saint omer (62) & Lille (59)
Humeur : Normal.
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: [Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction   Mar 8 Juil - 11:10

Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle

ROMA (7 luglio) - La giornata di ieri i Tokio Hotel l’hanno trascorsa al lavoro, tra sound check, interviste televisive e incontro con le vincitrici del concorso meet & greet. Roma l’hanno vista poco, anche perché l’Hotel Bernini di piazza Barberini, dove hanno affittato un intero piano, è stato assediato da cinquecento fan alle cui grinfie era difficile sfuggire. Alcune di loro, arrivate dalla Germania, hanno speso 280 euro per affittare una stanza, poi si sono lanciate all’inseguimento dei quattro di Magdeburgo dal centro cittadino fino alla periferia, destinazione Ippodromo delle Capannelle, dove alle 21.30 il gruppo ha iniziato il live.

La scena è quella che si ripeteva negli anni’80 per i Duran Duran: truppe di cloni con chiome bicolore, guanti e calze di rete, borchie e piercing, polsini e poster giganti, che spingevano contro i cancelli, scaricando l’adrenalina accumulata da marzo, periodo in cui era previsto il concerto, saltato poi per problemi di salute del cantante. Quindicimila minorenni in delirio, centinaia hanno passato la notte fuori dall’Ippodromo, altre sono arrivate nella capitale rimediando, attraverso i forum, passaggi e alloggi. Una volta dentro, il prato si è diviso a metà: genitori dietro, figli davanti, presto una numerosa fazione ha invaso la tribuna destinata agli ospiti e alla stampa (la sicurezza nulla ha potuto per fermarla) e il palco si è trasformato in un cimitero di peluche e reggiseni.

I fuochi d’artificio hanno aperto la serata. I fratelli Kaulitz hanno fatto il loro ingresso trionfale con occhiali neri su Break away, Bill in maglia rossa, un paio d’ali stampate sull’esile petto, giubbotto di pelle, criniera laccata e corvina, Tom con dreadlocks infilati nel cappello e t-shirt bianca lunga fino alle ginocchia. La scaletta è seguita con Final day, 1000 Oceans, Live every second, Love is dead, la prima canzone in tedesco Wir Sterben Niemals aus (gira addirittura una petizione per far cantare i brani in lingua originale e non in inglese) e Scream. Su Black sono spuntati un megafono e alte fiamme, mentre un contributo filmato che ritrae la band in sala prove ha anticipato On the edge, eseguita da Bill seduto su un ponte di ferro. Ready set go ha dato una sferzata di energia, su Reden il cantante ha schiarito il primo Grazie in italiano e con la lusinga alla folla: “Per me sarete sempre sacri” si è cimentato in Sacred, spruzzando acqua sul pubblico sfinito.

Dopo Geh è stato il momento di Don’t jump, urlata all’unanimità, le mani si sono alzate su Raise your hands, il tripudio è prevedibilmente avvenuto sul pluripremiato Monsoon (rispetto al disco semplificata negli arrangiamenti, come altri brani), quando la lingua del palco si è allungata in mezzo alla gente e i quattro hanno sfilato in passerella.

Sul primo bis con In die nacht e Rescue me il set è diventato acustico, sul secondo con la ballata Forgotten children e By your side, sono piovuti coriandoli laminati e giochi pirotecnici. Poi il rito feticista di lanciare gli asciugamani e tutti a nanna, Tokio Hotel compresi.

C’è trucco ma non c’è inganno: per quanto paghino debito a Nirvana e Metallica, siano merce pop contraffatta di rock, i Tokio Hotel suonano, sudano, hanno presenza scenica. Per ora tornano in tour bus, a giocare alla play station e ping pong, a fare incetta di waffles e dvd, alla volta di Modena, dove suoneranno l’11 luglio.

Traduction :

Tokio Hotel, fête pour 15 milles a Capannelle

ROME (le 7 Juillet) - La journée d'hier, Tokio Hotel l'ont passé à travailler, parmis les sound check, les interviews télévisés et la rencontre avec les vainqueurs du concours Meet & Greet. Rome les a vue de peu, l'hotel Bernini de la place Barberini fut réservé entièrement et a été assiégé par 500 fans dont les griffes étaient difficiles déchapper. Quelques uns d'entre eux sont arrivés d'Allemagne, ont dépensé 280 euros pour louer une pièce et se sont alors lancés à la poursuite des quatres de Magdeburg du centre de la ville jusqu'à la periphérie, destination l'Hippodrome de Capannelle, où à 21h30 le groupe a commencé le live.

La scène est celle qui fut répété durant les années 80 pour le "Duran Duran": la troupe de clones avec des têtes de cheveux bicolores, gants et bas de résille, clous et piercing, poignets et posters géants qui ont poussé contre les portes en déchargeant l'adrénaline accumulée depuis mars, periode durant laquelles le concert avait été annoncé, repoussé alors pour problèmes de santé du chanteur. Les ados en délire, une centaine passa la nuit dehors devant l'Hippodrome, d'autres sont arrivés dans la capitale à travers les places, les rues et les logements. Une fois à l'interieur, la pelouse est divisée à moitié: Les parents derrieres, les enfants devant, et bientôt une nombreuse partie a envahie la tribune destinée aux invités et à la presse (la sécurité a été incapable de les arrêter) et le terrain s'est transformé en un cimetière de peluche et soutiens-gorge.

Le feux d'artifice a ouvert la soirée. Les frères kaulitz ont fait leur entrée triomphale avec lunettes noires sur Break Away, Bill en tee shirt rouge, une paire d'ailes imprimées sur la poitrine, blouson de peau, crinière laquée et corbeau, Tom avec dreadlocks enfilés dans la casquette et tee shirt blanc jusqu'aux genoux. La play list est suivie avec Final Day, 1000 Oceans, Live every Second, Love Is Dead, la première chanson en Allemand Wir Sterben Niemals Aus (il circulait une pétition pour faire chanter le groupe en langue original et non en Anglais) et Scream. Sur Black ils ont brandis un porte voix et hautes flammes, pendant qu'un apport filmait le groupe en salle essayant d'anticiper On The Edge. Ensuite Bill s'est assis sur un pont de fer. ready And Set Go a donné un brin d'énergie, sur Reden le chanteur à clarifié les premiere grâces en Italien et avec la flatterie vers la foule: "pour moi vous serez toujours sacrés" mentionné dans Scared, en répendant de l'eau sur le public épuisé.

Après Geh venue le moment de Don't Jump, hurlé à l'unanimité, les mais se sont levées sur Raise Your Hands, l'héxultation est arrivée comme on pouvait le prévoir sur Monsoon (par rapport au disque simplifié dans les arrangements comme d'autres passages), quand le groupe s'est allongé au milieu des gens, les quatres les ont déchainés sur leur passage.

Sur le premier rappel avec In Die Nacht et Rescue Me l'ensemble est devenu acoustique, sur le second avec la balade Forgotten Children et By your Side, il a plue des jeux pyrotechniques ( sortes de feux d'artifices, lances flammes etc...). Alors venue les rites fétiches de lancer les serviettes et tout le reste, Tokio Hotel inclus ^^

Il y a le maquillage mais il n'y a aucune tromperie: pour combien de dettes Nirvana et Metallica, combien de marchandises de contrefaçons Rock, les Tokio Hotel jouent, soudain, de leur présence scénique. Pour le moment ils reviennent dans le tour bus, jouer à la Play Station et au ping-pong, faire la réserve de gauffres et de DVD, passer le temps jusqu'à Modena, où ils joueront le 11 Juillet.

_________________
25.10.07 - Lille
21.06.08 - Paris


[...]



Parce qu'ils sont sortis de l'ombre et ont touchés la lumière ... x3


Dernière édition par LUCiiE62 le Mar 8 Juil - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://o-tokiohotel62-o.skyblog.com
La-Lyonne
Habituée du forum
Habituée du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 441
Age : 27
Localisation : Lyon City
Humeur : Zen ...
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: [Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction   Mar 8 Juil - 15:12

J'essaye de me mettre à la traduc'! Si les autres traductrices veulent m'aider, c'est avec plaisir (je pense le faire des ce soir!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-platitudes.skyblog.com
LUCiiE62
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 29
Localisation : Saint omer (62) & Lille (59)
Humeur : Normal.
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: [Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction   Mar 8 Juil - 15:42

Merci miss Smile

_________________
25.10.07 - Lille
21.06.08 - Paris


[...]



Parce qu'ils sont sortis de l'ombre et ont touchés la lumière ... x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://o-tokiohotel62-o.skyblog.com
La-Lyonne
Habituée du forum
Habituée du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 441
Age : 27
Localisation : Lyon City
Humeur : Zen ...
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: [Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction   Mar 8 Juil - 18:48

Voila la Traduction, (je n'empêche personne de me reprendre aux cas où il y aurait quelques erreurs!^^)


Tokio Hotel, fête pour 15 milles a Capannelle

ROME (le 7 Juillet) - La journée d'hier, Tokio Hotel l'ont passé à travailler, parmis les sound check, les interviews télévisés et la rencontre avec les vainqueurs du concours Meet & Greet. Rome les a vue de peu, l'hotel Bernini de la place Barberini fut réservé entièrement et a été assiégé par 500 fans dont les griffes étaient difficiles déchapper. Quelques uns d'entre eux sont arrivés d'Allemagne, ont dépensé 280 euros pour louer une pièce et se sont alors lancés à la poursuite des quatres de Magdeburg du centre de la ville jusqu'à la periphérie, destination l'Hippodrome de Capannelle, où à 21h30 le groupe a commencé le live.

La scène est celle qui fut répété durant les années 80 pour le "Duran Duran": la troupe de clones avec des têtes de cheveux bicolores, gants et bas de résille, clous et piercing, poignets et posters géants qui ont poussé contre les portes en déchargeant l'adrénaline accumulée depuis mars, periode durant laquelles le concert avait été annoncé, repoussé alors pour problèmes de santé du chanteur. Les ados en délire, une centaine passa la nuit dehors devant l'Hippodrome, d'autres sont arrivés dans la capitale à travers les places, les rues et les logements. Une fois à l'interieur, la pelouse est divisée à moitié: Les parents derrieres, les enfants devant, et bientôt une nombreuse partie a envahie la tribune destinée aux invités et à la presse (la sécurité a été incapable de les arrêter) et le terrain s'est transformé en un cimetière de peluche et soutiens-gorge.

Le feux d'artifice a ouvert la soirée. Les frères kaulitz ont fait leur entrée triomphale avec lunettes noires sur Break Away, Bill en tee shirt rouge, une paire d'ailes imprimées sur la poitrine, blouson de peau, crinière laquée et corbeau, Tom avec dreadlocks enfilés dans la casquette et tee shirt blanc jusqu'aux genoux. La play list est suivie avec Final Day, 1000 Oceans, Live every Second, Love Is Dead, la première chanson en Allemand Wir Sterben Niemals Aus (il circulait une pétition pour faire chanter le groupe en langue original et non en Anglais) et Scream. Sur Black ils ont brandis un porte voix et hautes flammes, pendant qu'un apport filmait le groupe en salle essayant d'anticiper On The Edge. Ensuite Bill s'est assis sur un pont de fer. ready And Set Go a donné un brin d'énergie, sur Reden le chanteur à clarifié les premiere grâces en Italien et avec la flatterie vers la foule: "pour moi vous serez toujours sacrés" mentionné dans Scared, en répendant de l'eau sur le public épuisé.

Après Geh venue le moment de Don't Jump, hurlé à l'unanimité, les mais se sont levées sur Raise Your Hands, l'héxultation est arrivée comme on pouvait le prévoir sur Monsoon (par rapport au disque simplifié dans les arrangements comme d'autres passages), quand le groupe s'est allongé au milieu des gens, les quatres les ont déchainés sur leur passage.

Sur le premier rappel avec In Die Nacht et Rescue Me l'ensemble est devenu acoustique, sur le second avec la balade Forgotten Children et By your Side, il a plue des jeux pyrotechniques ( sortes de feux d'artifices, lances flammes etc...). Alors venue les rites fétiches de lancer les serviettes et tout le reste, Tokio Hotel inclus ^^

Il y a le maquillage mais il n'y a aucune tromperie: pour combien de dettes Nirvana et Metallica, combien de marchandises de contrefaçons Rock, les Tokio Hotel jouent, soudain, de leur présence scénique. Pour le moment ils reviennent dans le tour bus, jouer à la Play Station et au ping-pong, faire la réserve de gauffres et de DVD, passer le temps jusqu'à Modena, où ils joueront le 11 Juillet.


La fin me semble un peu bizare en traduction Française. Si d'autres comprennent mieux que moi cette petite phrase parlant de Nirvana et Metallica, allez y =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-platitudes.skyblog.com
LUCiiE62
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1259
Age : 29
Localisation : Saint omer (62) & Lille (59)
Humeur : Normal.
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: [Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction   Mar 8 Juil - 20:18

Merci Smile
Uep la fin est bizarre lol
Bisous

_________________
25.10.07 - Lille
21.06.08 - Paris


[...]



Parce qu'ils sont sortis de l'ombre et ont touchés la lumière ... x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://o-tokiohotel62-o.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Article Net] Italie - Tokio Hotel, festa per 15mila a Capannelle + Traduction
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [article]Rejoignez la tournée virtuelle de Tokio Hotel avec Mediamarkt
» Tokio hotel et le magazine ONE
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» [Vidéo] Emission "Toute une histoire"- Tokio Hotel (19.12.08)
» [Video] Tokio Hotel souhaite Joyeux Noël aux fans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les dernières news sur Tokio Hotel !! :: Presse étrangère ( Europe )-
Sauter vers: